Tout savoir sur la Slow Fashion et la mode éthique


Date : 27/01/2018

En Matière d'habillement, quels sont vos critères de sélections ?

Pour certains, il s’agira du choix des matières, pour d’autres, la qualité de la confection ou du soin apporté à la fabrication, de la coupe, du style, de l’originalité et pour les plus exigeants, de tout cela en même temps .


Et si je vous disais qu’il existe un mouvement dans lequel vous pouvez retrouver tous ces critères,  avec un prix abordable et qui prend en compte la dimension éthique de la mode ?


Avec What-Ilike, nous vous parlons de la slow fashion, un mouvement qui a gagné du terrain ces dernières années et vous présente une nouvelle façon de voir la mode. 

Nous vous révélons tout ce que vous avez besoin de savoir sur le phénomène Slow Fashion  afin de décider si vous aussi vous souhaitez participer a ce mouvement.

Définition de la Slow Fashion


La Slow fashion ou Slow Ware,  qui comme son nom l’indique, est une expression d’origine anglo-saxonne, désigne avant tout un état d’esprit, une façon de consommer la mode autrement et différemment.

On oppose souvent la slow fashion à la Fast fashion.


Qu’est ce que la fast fashion ? 

Le Fast fashion est une technique consumériste qui  a pour objectif l’accélération des rotations des collections au cours d’une même saison, de produire et diffuser dans des temps records des collections sans cesse renouvelées.

Parmi les enseignes les plus connues de la Fast Fashion : H&M, ZARA, Mango, Forever21

le saviez vous ? Inconnues il y a 20 ans, ces marques captent désormais 40 % du chiffre d’affaires de l’habillement.

Avant la fast fashion, le rythme des collections se faisait au gré des saisons, 2 fois par an : Mode Automne/Hiver et Printemps/Eté. C’était le rythme « des grandes maisons » de la mode et du luxe, et toute la mode de consommation suivait ce rythme.

Aujourd’hui, les temps ont bien changé. De deux collections par an, nous sommes passés à six, voire huit avec, par exemple, pour ZARA, plus de 12 000 vêtements différents produits par an. En général moins d’un mois s’écoule entre le moment ou le vêtement est dessiné et celui où il se trouve en boutique.

le saviez vous ? Chaque année, une femme achète environ 30kg de vêtements, alors qu’elle ne porte que 30% de sa garde-robe (source : Lucy Siegle)


Derrière cette consommation boulimique et au delà de la tristesse consumériste de cette mode se cache une autre réalité, celle de la détresse humaine,  des conditions de travail indignes, et d’un impact environnemental dévastateur. 

Certains l’ont compris, et c’est là qu’intervient la Slow fashion

Slow Fashion,  Mode Ethique, Eco responsable… Les éléments de langage.

Vous êtes de plus en plus nombreux à chercher à vous informer sur la Slow Fashion, mais vous avez peut-être un peu de mal à vous y retrouver entre les différents termes utilisés sur ces sujets ?  Mode raisonnée, mode durable, mode responsable, mode éthique, mode éco-responsable. On vous l'accorde, ce n'est pas forcément évident. 

A ce stade, il nous semble important  de préciser quelques vocabulaires et expressions utilisés dans cet article.

Quelle relation existe-t-il entre Slow Fashion et Mode Ethique ?

Pour certains, Mode Ethique est la traduction en français de Slow Fashion. En fait,  il existe quelques différences de langage entre ces 2 approches :

    - Le Slow Fashion désigne un mouvement, un état d’esprit, un comportement, bref ! une vision différente de consommer la mode

    - La mode éthique, quant à elle, définit la méthode,  les moyens que nous pouvons utiliser pour adhérer à ce mouvement.

En d’autres termes, la « slow fashion » est le mouvement qui soutient le développement de la mode éthique.

La Slow Fashion répond à la question Pourquoi ?

La Mode Ethique répond à la question Comment ? 

 

Qu’est ce que la Slow fashion ? 

Et bien vous l’aurez compris, la slow fashion prend à contre pied la fast fashion.

Il s’agit d’une mode soucieuse de l’environnement et du respect des « travailleurs » de la mode.

La première démarche consiste à investir dans des vêtements de qualité, afin de constituer un vestiaire de pièces standards durables dans le temps, à l’inverse de la fast fashion qui privilégie une mode de consommation éphémère. 

Le deuxième critère s’attache davantage aux matières premières,  techniques de production et d’approvisionnement respectueuses de l’environnement.

Enfin la confection des vêtements se doit de privilégier des conditions de travail socialement responsables.


Positionnement marketing du slow fashion 

Son positionnement marketing consiste le plus souvent à privilégier la qualité à la quantité en revendiquant une consommation plus réfléchie et plus responsable.
Vous trouverez de nombreuses marques made in France de Slow Fashion parmi notre sélection de startups tendance mode pour homme.



A quelle motivation répond la slow fashion ? 

Avant d’aller plus loin, laissez-nous vous demander ceci : 

Aimeriez-vous savoir d’où viennent vos vêtements ? Souhaiteriez-vous connaitre l’endroit où ils ont été fabriqués ? Et par qui ? Attachez vous de l’importance à la qualité d’un vêtement ? Donnez-vous de l’importance à l’empreinte écologique d’une marque ? Et à son éthique concernant les conditions de travail ?

Si vous avez répondu par « oui » à l’ensemble de ces questions, vous êtes sur la bonne voie pour devenir un adepte du slow fashion.

Si ces questions ne font pas vraiment de différence pour vous, voici quelques raisons qui  pourrait vous faire changer d’avis.

- La confection et le savoir faire français en terme de mode est mondialement reconnu. C’est un patrimoine qui nous appartient et que chacun doit défendre.

- Un vetement produit en France est bien souvent un gage de qualité et de durabilité.

- Les créateurs de mode français sont appréciés pour l’élégance de leur collection.

- Un vêtement produit localement redynamise l’économie et plus particulièrement celle des régions et donc de nos emplois.

- Produire localement favorise une empreinte carbone positive pour la planète



Les Valeurs de la Slow Fashion.



La slow fashion définit une nouvelle façon d’acheter et de s’habiller. Elle est présentée comme une réponse  à la production en masse des vêtements de mauvaise qualité. Elle permet ainsi de remédier au gaspillage et aux pollutions engendrées par les marques de prêt-à-porter, qui privilégient la quantité à la qualité. On appelle cette tendance la fast fashion.

Le saviez-vous ? La fast fashion représente à elle seule la deuxième industrie la plus polluante du monde, juste derrière le pétrole ! 



Slow fashion et Fast fashion, une approche différente. 




La fast fashion est partout autour de nous : les vêtements à très bas prix, les périodes de soldes et les ventes privées qui se multiplient, les rayons qui s’inspirent d’une mode trop souvent froide et éloignée de nos besoins… nous avons été à sa merci pendant de nombreuses années.

On peut cependant se demander s’il est nécessaire de rejeter la fast fashion, et bien entendu, tout dépend de ce que vous recherchez.

Avant de répondre à cette question, Considérez juste ceci : la fast fashion ne se préoccupe pas de votre expérience personnelle. Elle ne vise qu’à produire en quantité et à maximiser ses ventes.

Ne soyez pas étonné si vos vêtements sont de moins bonne résistance, et que vous vous retrouvez à les remplacer tous les ans. 

Les conditions des travailleurs restent toujours précaires, ce qui diminue les chances de disposer de fabricants expérimentés et passionnés, et ainsi, de trouver des pièces de grande qualité près de l’endroit où vous habitez.


Concrètement, la fast fashion ne s’intéresse pas à votre opinion en tant qu’individu : elle ne vise pas à vous satisfaire d’un point de vue personnel : elle impose ses codes en reprenant les tendances présentées entre autre durant les fashion weeks 

Et la slow fashion dans tout ça ? 


La slow fashion est un autre mouvement, une solution alternative qui a pris progressivement de l’ampleur. Plutôt que de produire en masse, l’objectif est de se concentrer sur une collection précise, avec des vêtements bio de qualité, fabriqués dans les meilleures conditions possibles et vendus si possible localement.

La slow fashion se veut transparente : les marques éthiques vous parlent de la provenance de leurs matières, des techniques de confection, et du soin apporté à chacune des pièces. Chaque enseigne propose un style et une culture propre, qui ne vous reste plus qu’à découvrir !

Pour un juste prix, vous pouvez trouver des pièces aux matières naturelles, plus résistantes, et produites dans des conditions justes et humaines. Une démarche responsable qui peut vous être avantageuse sur de nombreux aspects.

Nous sommes désormais en 2018 et la slow fashion continue de changer la donne. Il est désormais de plus en plus facile de se procurer des vêtements bio et éthiques… et fabriqué en France ! 

Les points forts du slow fashion


La slow fashion est une mode éthique qui encourage le made in France. Elle permet d’acheter mieux, et  de façon plus responsable. 


Pour comprendre l’intérêt du slow fashion, il faut que vous compreniez ce qu’est réellement une mode éthique, et en quoi elle propose des vêtements plus équitables.

Tout d’abord, sachez qu’il existe plusieurs interprétations sur la mode éthique, et les visions changent selon les fabricants. Afin de simplifier les choses, voici ce que vous devriez retenir de l’approche du slow fashion et de la mode éthique :

Les choix des matières et la production s’accomplissent dans une démarche du respect de l’environnement

Une mode sans produits toxiques et sans pollution (*)

(*) Le Saviez vous ? Greenpeace suit sur son site les marques respectueuses ou non de leur defi detox (Engagement pour éliminer la toxicité des produits utilisés dans les vêtements ).

Diminution (voire l’exclusion) des pesticides et des teintures. 

Une démarche qui englobe le packaging. Les emballages sont moins toxiques, et facilement recyclables 

Chaque étapes du process de fabrication  est pensé afin d’éviter le gaspillage. 

La fabrication est prise en charge par des personnes spécialisées, formées et respectées pour leur travail.

L’adhésion à différents labels ethiques permet de vérifier l’intégrité des marques éthiques, de la récolte du coton jusqu’à la production des pièces.

La Slow Fashion associée au e-commerce permet de supprimer les coûts intermédiaires et de proposer à ses clients des rapports qualité/prix très abordables. 


Enfin, la slow fashion n’est pas seulement une mode encourageant le commerce équitable et les bonnes conditions de travail. Elle est aussi une mode riche en idées et en styles, en proposant des pièces durables et attirantes. 

Pour résumer : la slow fashion, c’est une mode qui prend en compte les droits humains, la protection de l’environnement, tout en proposant des styles variés et créatifs… sans dépendre des tendances généralistes de la fast fashion !



Donnez votre avis

Attention : le HTML n’est pas transcrit !
    Mauvais           Bon

Sur le même sujet

Vêtements et  marques mode  éthique pour hommes

Vêtements et marques mode éthique pour hommes


Les marques éthiques des jeans made in France

Les marques éthiques des jeans made in France


Qu’est ce qu’une mode éthique

Qu’est ce qu’une mode éthique


Les meilleures Marketplaces Mode Ethique

Les meilleures Marketplaces Mode Ethique


Etat des lieux de la fast fashion - Quel style pour la planète ?

Etat des lieux de la fast fashion - Quel style pour la planète ?